Bordeaux / Paris / Osaka / Nouméa

Si les voyages forment la jeunesse, nous, en revanche, on a probablement quelques rides de plus après ce long voyage de 30h, trois vols et deux escales. Le Bordeaux/Paris s’est relativement bien passé, les enfants étant dans la découverte (entendez par là je monte et descends le volet du hublot mille fois, je déplie la tablette en donnant de grands coups sur le fauteuil de devant, etc etc).  À ce moment-là on se dit que le voyage va être trèèèèès long, d’autant plus que Lilian a profité de l’escale à Paris pour … dormir. Il était donc en pleine forme, sur mes genoux, lors du décollage.

img_1712

Lucien, quant à lui, en bon fils de prof d’espagnol, a choisi de regarder le dernier pixar « Coco », qui se déroule au Mexique lors de la fête des morts. Je ne cache pas ma fierté devant ce juste choix 😉

img_1719

Et grâce aux précieux conseils de notre ami marabout pharmacien, Lilian a même dormi! Non, on ne l’a pas drogué, juste un peu d’homéopathie (la formule du Quiétude en granules) et de plantes (Pediakid Nervosité). Et merci à Air France et Air Calin d’avoir accepté de nous monter la nacelle alors que Lilian dépassait le poids maximal (de 300 grammes seulement, hein, il n’est pas si gros!)

img_1723

Après 12h de vol plus ou moins sereines, nous voilà à l’aéroport d’Osaka! Les panneaux indicatifs en japonais, les odeurs, Pikatchu sur les murs, pas de doute, nous voilà au Japon! Heureusement pour nous beaucoup de vols Paris/Nouméa passent par Osaka et un parcours fléché en français avec NOUMEA écrit en très gros était proposé. Ouf! De quoi rassurer les proches qui ne maîtriseraient pas l’anglais! No stress pour la correspondance!

L’escale au Japon n’aura duré que deux heures, puis nous embarquons sur Air Calin pour 8H30 de vol jusqu’à Nouméa. Une fois arrivés, nous étions très fatigués et surtout déphasés par ce grand décalage horaire (il y a 9h de décalage entre la métropole et la Nouvelle Calédonie en été, 10h en hiver). Nous sommes partis de Bordeaux le mercredi 1er août à 10h15, et lors de notre arrivée nous étions le jeudi 2 août, 22H45, sachant que nous avons eu la chance d’avoir les billets les plus directs qu’il soit. Nous avons été super bien accueillis à l’aéroport, nous avons pu passer outre les contrôles et donc éviter les files interminables. Les collègues de Sylvain étaient présents, avec des colliers de fleurs et de quoi se désaltérer et grignoter. Cela présageait de belles choses quant à l’état d’esprit des habitants du Caillou.

IMG_0905

Quelques images de baies nouméénnes prises le lendemain de notre arrivée:

2 réflexions sur « Bordeaux / Paris / Osaka / Nouméa »

  1. ah oui effectivement ça a dû paraître long ce voyage .

    vous voilà arrivés et bien installés je l’espére. il ne vous reste plus qua vivre des choses merveilleuse.
    Merci pour cette idée de blog où mon peut partager un peu de votre aventure et surtout voir l’évolution des loulou .

    gros bisous de nous 3. Kris ethan et marina.

    Aimé par 1 personne

  2. Eh bien! Quel sacré périple!!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close